Médiateur de l’UA dans la crise centrafricaine

Le Président Denis Sassou N’Guesso (Congo-Brazzaville),
Président du Comité de suivi de la Crise Centrafricaine
Nommé le 21 décembre 2012 (Communiqué final du Sommet extraordinaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) sur la situation sécuritaire en République Centrafricaine, à Ndjamena, Tchad, du 21 décembre 2012).

Représentant spécial du médiateur de la crise centrafricaine, chargé de la présidence du Comité de suivi des Accords de Libreville, l’ambassadeur général Noël Léonard Essongo, conseiller spécial, chef du département de la défense, de la sécurité, de la protection civile à la Présidence de la République.
Nommé le 1er février 2013 (Décret nº 2013-31 du 1er février 2013)

Assistante du représentant spécial du médiateur de la crise centrafricaine, Mme. Yamina Benguigui, ancienne ministre déléguée à la Francophonie (2012-2014) (France).
Nommée le 1er septembre 2014

REPRÉSENTATION SPÉCIALE DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DU CONGO, PRÉSIDENT DU COMITÉ DE SUIVI DE LA CRISE EN RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE
(Décret nº 2013-30, du 1er février 2013 portant création, attributions et organisation de la représentation spéciale du Président de la République du Congo, Président du Comité de suivi de la crise en République Centrafricaine)
Siège : à Bangui
Attributions :
– veiller à l’application des dispositions de l’Accord politique de Libreville du 11 janvier 2013 sur la résolution de la crise politique-sécuritaire en République Centrafricaine ;
– prendre des contacts réguliers avec le Gouvernement d’union nationale et les parties à l’Accord politique de Libreville du 11 janvier 2013, de manière à maintenir un climat de confiance entre les parties ;
– travailler en étroite collaboration avec la MICOPAX sur les questions de défense et de sécurité ;
– entretenir des relations étroites avec les partenaires bilatéraux et multilatéraux et solliciter, en tant que de besoin, leur expertise ;
– renseigner en temps réel, le président du comité de suivi sur la mise en oeuvre de l’Accord politique de la crise en République Centrafricaine.
Organisation :
– Le représentant spécial du Président de la République du Congo ;
– un conseiller politique qui a rang de ministre conseiller d’ambassade, Michel Bondoma ;
– un conseiller militaire qui a rang de ministre conseiller d’ambassade, Aurélien Mboubi-Kouloubi ;
– un secrétaire qui a rang de secrétaire d’ambassade.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :