L’ONU et la RCA

29 octobre 2014 – Rapport final du Groupe d’experts des Nations Unies sur la République Centrafricaine
Le Groupe d’experts du Comité des Sanctions du Conseil de Sécurité des Nations Unies vient de publier son RAPPORT FINAL en application de la Résolution 2127 (2013) du Conseil de Sécurité. Dans le présent rapport, le Groupe d’experts décrit l’évolution de la situation politique et des conditions de sécurité en République centrafricaine depuis la publication de son RAPPORT D’ACTIVITÉ le 26 juin 2014, présente de nouvelles études de cas et formule des recommandations à l’intention du Conseil et du Comité du Conseil de sécurité créé par la Résolution 2127 (2013) concernant la République Centrafricaine.

17 septembre 2014 – Le Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA pour la transformation de la MISCA en MISAC
Le CPS de l’UA à demandé la Commission de l’UA de prendre des dispositions pour transformer la MISCA en MISAC (Mission de l’UA pour la Centrafrique et l’Afrique centrale) pour accompagner les efforts en cours de la MINUSCA et notamment le soutien à la transition politique, la tenue des élections, la réconciliation nationale et l’appui aux processus de désarmement, de démobilisation et de réintégration (DDR).

15 septembre 2014 – Comité National de Liaison et de Coordination avec la MINUSCA
Mise en place d’un Comité National de Liaison et de Coordination avec la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA).

2 septembre 2014 – L’Accord du déploiement de l’opération de maintien de la paix des NU signé à Bangui
Le ministre des Affaires étrangères, Touissant Kongo-Doudou, signe à Bangui l’Accord qui va permettre le déploiement en République Centrafricaine de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA).

16 juillet 2014 – Le Représentant spécial des Nations Unies, Abdoulaye Bathily, à Bangui
Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique centrale, Abdoulaye Bathily, se rend à Bangui pour prendre part aux travaux de préparation du Forum de Brazzaville, en sa qualité de membre de la Médiation internationale de la crise en République Centrafricaine.

26 juin 2014 – Rapport d’activité du Groupe d’experts des Nations Unies sur la République Centrafricaine
Le Groupe d’experts du Comité des Sanctions du Conseil de Sécurité des Nations Unies vient de publier son RAPPORT D’ACTIVITÉ en application de la Résolution 2127 (2013) du Conseil de Sécurité. Dans le présent rapport, le Groupe d’experts décrit l’évolution de la situation politique et des conditions de sécurité en République centrafricaine, présente des études de cas et formule des recommandations à l’attention du Comité du Conseil de sécurité créé par la Résolution 2127 (2013) concernant la République centrafricaine.

10 avril 2014 – Appui des Nations Unies à l’ANE
La Résolution 2149 (2014) adoptée par le Conseil de sécurité des Nations Unies donne mandat à la MINUSCA, entre autres : « Définir, favoriser et fournir l’assistance technique nécessaire au processus électoral et procéder à tous les préparatifs utiles, à l’appui des autorités de transition et en collaborant d’urgence avec l’ANE, en vue de la tenue, au plus tard en février 2015, d’élections libres, régulières, transparentes et ouvertes à tous, auxquelles les femmes participeront pleinement et effectivement à tous les niveaux, et dès le début, et auxquelles prendront également part les déplacés et les réfugiés Centrafricains ».

13 février 2014 – Nomination des membres du Groupe d’experts des Nations Unies sur la République Centrafricaine
Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies vient de nommer les membres du Groupe d’experts des Nations Unies sur la République Centrafricaine:
Aurélien Llorca (France), coordonnateur,
Paul-Simon Handy (Cameroun),
Ahmed Himmiche (Maroc),
Ruben de Koning (Pays-Bas),
Carolina Reyes Aragón (Colombia).

5 décembre 2013 – Création du Groupe d’experts des Nations Unies sur la République Centrafricaine
La résolution 2127 (2013) du Conseil de Sécurité des Nations Unies crée pour une période initiale de 13 mois, un groupe composé au máximum de cinq experts (le « Groupe d’experts ») et de prendre les dispositions voulues sur le plan financier et en matière de sécurité pour épauler le Groupe d’experts dans ses activités, lequel sera placé sous la direction du Comité des Sanctions du Conseil de Sécurité et s’acquittera des tâches suivantes :
a) Aider le Comité des Sanctions à s’acquitter de son mandat, défini dans la Résolution 2127 (2013), notamment en lui fournissant des informations pouvant servir à désigner éventuellement par la suite des personnes qui se livreraient aux activités décrites ci-après:
– la fourniture,
– la vente ou
– le transfert directs ou indirects à la République centrafricaine, à partir de leur territoire ou à travers leur territoire ou par leurs ressortissants, ou au moyen de navires ou d’aéronefs battant leur pavillon, d’armements et de matériels connexes de tous types, y compris les armes et les munitions, les véhicules et les matériels militaires, les équipements paramilitaires et les pièces détachées correspondantes, ainsi que toute assistance technique ou formation, et toute aide financière ou autre en rapport avec les arts militaires ou la fourniture, l’entretien ou l’utilisation de tous armements et matériels connexes, y compris la mise à disposition de mercenaires armés venant ou non de leur territoire.
b) Réunir, examiner et analyser toutes informations provenant des États, d’organismes des Nations Unies compétents, d’organisations régionales et d’autres parties intéressées concernant l’application des mesures édictées dans la Résolution 2127 (2013), en particulier les violations de ses dispositions;
c) Faire à l’intention du Conseil de Sécurité, après concertation avec le Comité des Sanctions, le point sur la situation le 5 mars 2014 au plus tard, et remettre au Conseil un rapport d’activité le 5 juillet 2014 au plus tard et un rapport final le 5 novembre 2014 au plus tard;
d) Aider le Comité à préciser et à actualiser les informations concernant la liste des personnes qui enfreignent les mesures visées ci-dessus sur la fourniture, vente ou transfert d’armements et de matériels connexes de tous types, notamment en fournissant des renseignements concernant leur identité et des renseignements supplémentaires pouvant servir au résumé des motifs présidant à leur inscription sur la liste, résumé qui est accessible au grand public.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :